A la une: Lire Dans "L’évêque nous parle""SEPT "L": Temoin révélateur du lien naturel des populations du Katanga.: 1.lire DANS COMMISSION JUSTICE ET PAIX: 1.CŒURS FANATIQUES, S’ABSTENIR… 2.KASUMBALESA, LA CORRUPTION PERSISTE 3. RUEE DANS LE BUSNESS MINIER ARTISANAL AU KATANGA 2.Lire Dans "PAGE RURALE": 1. LUAPULA : LE RETOUR DES ESPECES RARES 2. NORD-KATANGA ET LUALABA : IMPATIENCE DE VOIR LES 5 CHANTIERS. 3. PROBLEMATIQUE DE LA MECANISATION AGRICOLE EN R.D.CONGO 3.Lire Dans "LES BREVES": 1. KASENGA : SAINT GEORGES NEGOCIE SON DERNIER VIRAGE. ECHOS DE NOTRE DIASPORA: HONORABLE FIFI MASUKA : LA FORCE DE LA DEVOTION MARIALE 3.Dans "Société et Culture": LA REVOLUTION DU MONDE ARABE ET NOUS 4.Lire en évidence dans "LA COMMISSION PASTORALE ET CATECHESE": PROUVEZ-MOI QUE VOUS ETES CHRETIEN(NE)…  

























Drôle de solidarité

un monde solidaire Introduction

Depuis qu’une crise multiforme sévit en RD Congo, il y a un afflux d’actions d’assistance. Les ONG humanitaires prolifèrent, la coopération et la solidarité sont actives. A cause de l’insécurité permanente qui y règne, les provinces du Kivu, par exemple, battent le record d’ONG d’assistance humanitaire par rapport aux autres provinces de la RD Congo. Ces organismes abattent effectivement un travail formidable. Sans eux, des populations entières auraient sans doute perdu la vie et certaines régions seraient aujourd’hui inaccessibles et sans aucune forme de soutien. Luapula-Moero leur rend un vibrant hommage. Paradoxalement, certains organismes, même catholiques ou considérés comme tels, venus d’autres cieux s’installent de plus en plus chez nous, élaborent des projets surplace pour obtenir localement les fonds de solidarité ou de la coopération au profit de notre peuple. Etrangement, ils se disputent ces fonds mis à la disposition de la RD Congo avec leurs homologues du Congo, parfois au détriment de ceux-ci. Du coup, il y a compétition dans le champ de la solidarité, concurrence déloyale et tentative de substitution des organisations non gouvernementales congolaises. Drôle de solidarité, hélas ! Tout aussi drôles sont les interventions humanitaires de certaines agences de l’ONU qui importent le surplus de céréales des pays occidentaux, les distribuent aux nécessiteux tout en condamnant les produits agricoles locaux à pourrir dans des greniers et en décourageant, par le fait même, les agriculteurs congolais. Ce type de solidarité questionne…

lire l'article "L'Alerte: Drôle de solidarité"

Le diocèse de Kilwa-Kasenga visité par une délégation nationale de la Caritas-Développement (CECD)
La délégation est arrivée à Kasenga par route le samedi 19 septembre vers 22 heures en compagnie de l’Evêque de Kilwa, Mgr Fulgence MUTEBA. Mais avant cela, soit le 18 septembre 2009, la Délégation a été reçue par Mgr MUTEBA à Lubumbashi. A cette occasion, la Délégation a rencontré deux volontaires français, M. Cyrille LEDRU et Mme Elyse, venus travailler à Kilwa.
 Mr Cyrille LEDRU e Mme Elyse, volontaires français La délégation a échangé avec ces volontaires ainsi que d’autres agents pastoraux. Dimanche 20 septembre 2009, sous la conduite de Mgr Fulgence MUTEBA, la délégation s’est rendue à Kilwa-Kasenga par la rivière Luapula. Elle s’est arrêtée au village Kashobwe où une grande célébration eucharistique a été dite par Mgr Fulgence au cours de laquelle il y a eu confirmation des enfants.
Lundi 21 septembre 2009, la Délégation a eu un entretien avec le personnel de Caritas -Développement Kilwa. Ici aussi, le Chef de la délégation est revenu sur le fonds de solidarité après avoir circonscrit le contexte de la mission. Et l’Abbé MBU a rappelé au personnel les principes directeurs de l’épiscopat congolais en matière de Caritas-Développement en RDC.
Après ces interventions, un échange a été ouvert avec le personnel, au cours duquel ce dernier a exposé ses problèmes, notamment le manque de financement. Mgr le Président de la Commission a exhorté le personnel au sens d’initiative et à être disponible au renforcement de leurs capacités tout en évitant l’esprit attentiste. Il a encouragé le personnel à aller de l’avant et ne jamais se décourager.
Après cette rencontre, la Délégation a visité le dispositif de distribution d’eau à 2 Km du siège de la Caritas-Développement. Un projet d’adduction d’eau fort intéressant pour le territoire de Kilwa. La Délégation a aussi visité le centre pour handicapés. Mgr le Président a, à cette occasion, eu à faire quelques observations par rapport à l’exiguïté de la capacité d’accueil et l’éventuelle construction d’une salle de radio.
La Délégation s’est, par après rendue à l’Institut technique Médical de Kilwa où elle a eu à faire une observation selon laquelle toute ouverture de ce genre de formation doit être subordonnée à un accord préalable du ministère de tutelle pour éviter tout désagrément futur.
La Délégation a par la suite fait la restitution de ses contacts et échanges à Mgr Fulgence à qui il a été formulé une recommandation majeure, celle d’apporter un appui organisationnel de la Caritas Congo et élaborer un plan opérationnel du bureau Caritas-Développement sur base du plan stratégique de cette Caritas nationale pour 2008-2012.
Le souhait de Mgr Fulgence MUTEBA est de voir la Caritas-Développement Congo créer un cadre d’accompagnement des volontaires Cyrille et Elyse pour une planification répondant aux besoins réels des populations de Kilwa. Il a rappelé aussi à la Caritas Congo d’insister sur le respect de notre identité de l’Eglise par différents partenariats. Il a, par ailleurs, insisté sur la promotion des comités de développement dans chaque village. Par la même occasion il a recommandé à la Caritas-Développement Congo de penser aux 6.000 déplacés de Dubye. Pour lui, cette visite de solidarité a été une bénédiction pour son Diocèse.
Mgr Janvier KATAKA a remercié l’Ordinaire du lieu pour son implication à la réussite de la mission. Mardi 22 septembre 2009, la délégation est rentrée à Kasenga en passant par Kashobwe. Mercredi, elle est arrivée à Lubumbashi avant de regagner Kinshasa le 24 septembre 2009.

Retrouvez cet article sur http://www.caritasdev.cd/v2/index.php?option=com_content&task=view&id=554&Itemid=48">

B.D.O.M

Nos comités paroissiaux dans la Bataille contre le VIH/Sida
Comme partout ailleurs au Katanga, au Congo et en Afrique, le VIH/sida frappe aussi notre région. Experte en humanité, l’Eglise catholique s’est lancée, depuis quelque temps, dans la lutte contre le VIH/sida. Même sans appui financier, les comités donnent l’information sur cette calamité et sensibilisent la population. Ils répondent aux questions des gens et, en cas de nécessité, accompagne ceux et celles qui sont dans le besoin.

Le défi à relever est énorme. En effet, outre l’analphabétisme et l’ignorance, les comités de sensibilisation se heurtent à un éventail d’obstacles d’ordre culturel. Le sororat, la scarification, la foi aveugle aux féticheurs ou guérisseurs traditionnels, l’infidélité matrimoniale, etc. en sont quelques-uns, qui accroissent l’expansion du fléau du VIH/sida.

Nos comités ambitionnent d’étendre la lutte en milieu scolaire, dans les villages éloignés et dans les camps de pêche. Quant à la lutte elle-même dans notre région, elle est une nécessité et une urgence. Le ministère de la santé, par le PNMLS ou la PNLS, n’y dispose d’aucun panneau publicitaire pour la lutte, moins encore d’aucune activité consistance. Nous devons continuer la bataille malgré tout.

BDOM/Kilwa

TELECHARGER LE DOCUMENT "STRUCTURES, REALISATIONS, PRIORITES DE DEVELOPPEMENTS"